Devis déménagement avec démontage et remontage des meubles

Parmi la myriade de choses à prévoir dans le cadre d’un déménagement, la problématique liée au démontage et montage des meubles se hisse en haut de la liste.

Si certains meubles plus légers et peu encombrants sont faciles à déplacer, d’autres donnent du fil à retordre à cause de leur taille et de leur poids. Pour les démonter, il est possible de passer par les services d’un professionnel, mais cela génèrera des coûts supplémentaires.

Déménager des meubles sans les démonter : est-ce possible ?

Dans la mesure du possible, il est préférable de ne pas démonter les meubles afin de gagner le maximum de temps. La préparation d’un déménagement est déjà chronophage entre les démarches administratives, l’emballage, l’installation et la recherche d’un prestataire. S’éviter les meubles fait économiser de nombreuses heures de travail. Sans compter que l’opération est loin d’être aisée. Le risque principal est d’abîmer ses mobiliers en s’y prenant mal. C’est pourquoi il est conseillé de réduire au maximum le nombre de manipulations durant un déménagement pour simplifier le chargement, la livraison et l’installation des meubles.

Dans certains cas, le démontage est même déconseillé. C’est valable pour les meubles en kit vendus dans les grandes surfaces. Ces produits ont tendance à ne pas supporter les démontages et remontages. Les fixations s’abîment vite et cela fragilise les biens. Les modèles transportés dans leur intégralité de préférence à cause de leur caractère trop fragile. Il en est de même pour les grands luminaires. Un démontage peut endommager rapidement les vieux meubles qui ont des fixations peu résistantes. Certains modèles assimilables à des œuvres d’art devront faire l’objet d’une protection et d’une manutention spécifique à plus forte raison s’ils sont de grande valeur.

Pourquoi démonter les meubles ?

Si d’une part, éviter de démonter les meubles est avantageux, d’autre part, cela peut représenter un inconvénient. Lorsqu’ils sont laissés tels quels, ils prennent beaucoup de place. Le volume du déménagement devient plus important, ce qui oblige le déménageur à choisir un camion plus grand. Or, une partie du coût d’un déménagement dépend du volume à transporter et de la taille du véhicule. Ceux qui choisissent de ne pas démonter leur mobilier devront s’attendre à payer plus cher.

Parfois, cette action s’avère obligatoire lorsque certains meubles sont si grands qu’ils ne passent pas par des ouvertures classiques. Pour les sortir du logement et les faire emprunter la cage d’escalier ou l’ascenseur, il faut les démonter. Les buffets deux corps ou les armoires à trois portes par exemple. Le grand poids peut également contraindre à un démontage. Même avec beaucoup de bras et des matériels adaptés, certains meubles sont si lourds qu’il est difficile de les manipuler. Les risques de blessures pour les déménageurs ou de casse sont importants.

Faire démonter les meubles par un déménageur : prix et devis

Bon nombre de personnes veulent échapper à la contrainte de démonter et remonter les meubles. Cela demande des connaissances et des compétences qui découragent les moins bricoleurs. Pour s’éviter des travaux lourds, il est possible de confier la tâche à un déménageur professionnel. Ce prestataire ne procèdera au démontage qu’en cas de nécessité. Au cours de la visite technique, il évalue les dimensions, la forme, la fragilité et le poids de chaque bien. Il tient compte ensuite des difficultés d’accès pour savoir si les meubles passent par les ouvertures. Il repère également les modèles trop lourds et volumineux qui ont expressément besoin d’être démontés. Il n’effectuera pas cette opération s’il estime que le meuble peut être transporté dans son intégralité. Le professionnel profite de cette évaluation pour déterminer aussi s’il doit utiliser un monte-meuble, un équipement indispensable pour transporter par exemple un buffet sans le démonter.

À noter que ces prestations de démontage et remontage ne sont offertes que si le client a choisi la bonne formule de déménagement. Le client opte pour la formule standard ou luxe pour pouvoir profiter de ce service. En fonction du mobilier et de la quantité de meubles à démonter, le coût de la prestation de démontage et remontage fluctue. Comptez 100 euros en moyenne pour deux à trois meubles classiques. Les modèles présentant une certaine complexité peuvent être pris en charge, mais des coûts supplémentaires sont facturés. Lors de leur intervention, les déménageurs ne remontent pas des meubles qu’ils n’ont pas démontés eux-mêmes. Ils ne s’occupent pas non plus des modèles fabriqués sur mesure par un artisan menuisier, car le remontage peut être compliqué et non garanti. Afin de connaître le prix exact du service, il est préférable de demander un devis auprès de différents déménageurs. Obtenir plusieurs chiffrages financiers est une opportunité d’effectuer une comparaison des offres.

Comment démonter et remonter mes meubles moi-même ?

Ceux qui se sentent prêts à mettre la main à la pâte et à réaliser eux-mêmes le démontage et remontage n’auront qu’à passer par quelques étapes. La première phase consiste à réunir le matériel nécessaire pour le démontage comme la boîte pour ranger la visserie, les protections et les outils puis à libérer l’espace autour de la zone de travail. Le contenu des meubles doit être vidé et rangé dans des cartons marqués avec le nom de leur meuble de destination. À l’aide d’une étiquette autocollante ou d’un crayon, l’emplacement de chaque élément avec un numéro et une annotation est à indiquer.

La prochaine phase consiste à retirer les portes du meuble et les parties fragiles ou mobiles comme les étagères, les tiroirs, les corniches, les glaces ou vitres. Le meuble est ensuite à déposer à plat sur une couverture et les planches sont à retirer. Il est conseillé de réaliser un croquis du meuble et des étapes de démontage pour faciliter le remontage. Prendre des photos est également une bonne idée. Les dernières étapes impliquent de démonter l’ossature du meuble et de rassembler la visserie dans une boîte. Dans le cas où le nouveau logement ne pourrait pas accueillir tout le mobilier, il est possible de donner à des proches, des associations ou des particuliers, de vendre sur des sites de petites annonces ou de les stocker dans un garde-meuble adapté.